top of page

La chapelle du Rosaire en travaux

La première phase du chantier de restauration de la chapelle du Rosaire se déroule conformément aux prévisions.



Après une première intervention d'urgence menée en 2016, qui avait permis de protéger l'édifice en attendant de réaliser les études nécessaires, ce nouveau chantier a pour objectif de cristalliser les vestiges sans les dénaturer.

Ainsi, il est prévu de restituer les ouvertures initiales, qui ont été remaniées plusieurs fois au fil du temps et de couvrir la voûte, qui n'était plus protégée, sans remettre de toiture.

En effet, le toit a deux pentes que certains ont connu ne correspondait pas au toit initial de cette chapelle latérale, qui était monopente appuyé contre la nef de l'édifice. Cependant, restituer ce toit monopente pouvait surprendre en l'état actuel du site. Le choix s'est donc porté sur une couverture en plomb, camouflée par les têtes de murs restaurées, conservant au bâti son aspect de ruine, emblématique de Belpech.


Avant d'en arriver là, la priorité de ces premières semaines de chantier est de procéder à la consolidation des maçonneries en comblant les fissures et en installant des tirants.


La restauration de la voûte est aussi une étape cruciale car les matériaux sont, par endroits, fortement dégradés et instables. Une partie de la structure doit être rebâtie pour assurer sa pérennité.


La durée du chantier est estimée à 2 mois et demi.



Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page