top of page

Patrimoine : Protéger les "babarottes"

De hautes grilles, fabriquées à Belpech par Jérôme Francès, ont été posées derrière l'église Saint-Sernin au dessus des "babarottes", pour assurer la sécurité des promeneurs et pour lutter contre les dégradations faites aux vitraux de l'église.


Mais, connaissez-vous les "babarottes" ?

Au début du XIVe siècle, la décision fut prise d'agrandir l'église romane.

Pour cela, la base de la colline (ou le pech), fut entaillée derrière la nef pour y intégrer la nouvelle église et ses 10 chapelles latérales.

Ainsi, le chevet de l'église se trouve entouré de profonds fossés (appelés babarottes) qui recueillent et évacuent les eaux de pluie.

Une curiosité bellopodienne !

(source : Société d'Histoire de Belpech et du Garnaguès)


Après travaux :


Avant travaux :


Un premier chantier de restauration des vitraux a été mené.


Deux vitraux ont été entièrement rénovés et protégés.


Cette opération, particulièrement périlleuse et coûteuse, sera renouvelée sur les autres vitraux afin des les restaurer à leur tour, progressivement.





Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page