top of page

Sécurité Routière : tous responsables !



Au niveau national, la Sécurité Routière déplore "une augmentation réelle des conduites à risque". Nous le constatons malheureusement aussi au niveau local, malgré les mesures mises en oeuvre ces dernières années :

- création d'une zone piétonne devant l'école et la crèche,

- déplacement de l'arrêt de bus (de la place de l'oratoire à cette zone piétonne),

- pose de radars pédagogiques aux entrées principales du village,

- aménagements réalisés rue René Cassin, rue Tournefeuille, rue du Calvaire,

- création d'une "zone 20" au centre du village.


Il semble donc important de rappeler quelques évidences :

- Si chacun respecte le code de la route, fait preuve de vigilance et de courtoisie au volant, la sécurité de tous est assurée.

- Chaque conducteur est responsable de la maîtrise de son véhicule et doit adapter sa conduite aux circonstances : pluie, vent, nuit, lever ou coucher du soleil, éblouissement, travaux, piétons aux abords de la route, poids lourds ou engins encombrants... autant de situations à risques. De même, le portable au volant doit être banni.

- La vitesse est limitée à 50 km/h dès le panneau d'agglomération (dans les hameaux comme dans le village) et, dans certaines zones, c'est 30 ou 20... Comme sur la photo ci-dessous : rue du Tourrou, rue René Cassin, rue Tournefeuille et rue des Pénitents, le piéton est prioritaire sur tout autre moyen de locomotion et la vitesse est limitée à 20km/h.


Consciente des défis à relever, la mairie continue à travailler pour améliorer les espaces publics et la sécurité routière. Sont programmés notamment : en 2020, la route de Gaudiès ; en 2021-2022, l'avenue de Garnac... en partenariat avec le Département de l'Aude, puisqu'il s'agit de routes départementales.


Il faut savoir que, pour chaque projet, les études à mener en amont d'un aménagement sont longues, les coûts sont importants et les financements sont limités, les solutions proposées doivent respecter les normes en vigueur et être validées par les partenaires...

Elles doivent aussi tenir compte du contexte rural dans lequel se situe Belpech. Car, du piéton à la moissoneuse, en passant par les vélos, les voitures, les tracteurs, les bus, les camions, les poids-lourds... tous les usagers de la route doivent être pris en compte. Il est évident que les solutions valables pour les uns ne peuvent s'appliquer aux autres...

La Mairie, oeuvrant dans l'intérêt général, se fait accompagner par des professionnels pour trouver les meilleures solutions possibles.


En attendant la réalisation des gros chantiers cités ci-dessus, il est aussi prévu :

- un programme de rénovation de la signalisation, horizontale et verticale, qui va être lancé très prochainement : marquages au sol, miroirs et panneaux.

- un programme de sécurisation des zones sensibles, dans les hameaux et dans le village, qui est en cours de chiffrage pour une mise en oeuvre progressive, selon le budget : bandes rugueuses, marquages au sol des vitesses autorisées, modifications de priorités, extension de la zone 20...

- un programme de rénovation des voiries communales et intercommunales, qui sera lancé en début d'année 2020 pour réparer les revêtements les plus endommagés.


Les collectivités gestionnaires sont mobilisées pour entretenir et améliorer les voiries et les espaces publics. Cependant, elles ne sont pas responsables des comportements imprudents voire dangereux de certains conducteurs. En résumé, l'implication de chacun est nécessaire pour assurer la sécurité de tous !

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page